Chatbot: Comme Chien et Chat(bot) !

Les chatbots: tout le monde parle, mais personne ne sait vraiment ce que c’est. Les Chatbots c’est quoi, le futur ?
DĂ©finition, test et exemples, on vous dit (presque) tout sur les chatbots! đŸ±

Hello, vous qui lisez ces lignes. On rentre directement dans le sujet. BIM ! Les chatbots en marketing, kezako ?

Programmer un chatbot peut sembler ĂȘtre rĂ©servĂ© Ă  une Ă©lite de corps de mĂ©tier, cantonnĂ© aux support technique. Or, les « agents conversationnels » comme disent les personnes ennuyeuses se rĂ©vĂšlent Ă©tonnement efficaces et ce, dans des domaines oĂč on ne les attend pas. Et pour cause, si les chatbots intelligents commence peu Ă  peu Ă  nous remplacer dans bien des tĂąches, certains semblent rĂ©ticents Ă  l’idĂ©e que ces derniers prennent la place de mĂ©tiers dits relationnels. 


Un processus déjà en action

Tout d’abord, on pourrait naĂŻvement penser que les chatbots sont majoritairement utilisĂ©s chez les SAV. Dans la tĂ©lĂ©phonie mobile avec Orange, fournisseur internet avec Free (Eva), plateforme digitale avec OVH. Beaucoup d’entreprises vendant des produits optent pour un premier SAV avec chatbot. Pourquoi ? Pour tout simplement gagner du temps. Peut-on pour autant classer ces chatbots comme intelligents ? Pas vraiment mais ce n’Ă©tait que le balbutiement de ce qu’on pourrait qualifier de rĂ©volution Ă  venir. Les agents conversationnels vont bel et bien rĂ©volutionner le marketing. Rien que ça.

Si cela peut faire peur, nul besoin de s’inquiĂ©ter pour un simple chatbot de SAV. Plus le temps avance, et plus les chatbots ne seront plus dĂ©finis par les utilisateurs en tant que tel. Confondre les IA avec les humains au niveau conversationnel, cela ne vous dit rien ? Le test de Turing, c’est exactement ça. On considĂšre qu’une IA a rĂ©ussi le test de Turing lorsqu’un humain est incapable de dĂ©terminer si c’est bel et bien une IA ou un humain derriĂšre le clavier. HAL 9000 vous avez dit ?

 

Revenons au marketing si vous le voulez bien. Le premier signe de l’intĂ©rĂȘt des entreprises pour les chatbots, qui suit la tendance de l’engouement pour les IA, est l’Ă©volution. Si les chatbots SAV existent depuis un moment, on peut noter depuis deux ans l’apparition « massive » de chatbots prĂ© SAV, qui opĂšrent avant que le client achĂšte. Encore une fois sur les sites e-commerce, un chatbox apparaĂźt rĂ©guliĂšrement, avec un nom la plupart du temps. Par extension, beaucoup de start-up et ou grands entreprises s’orientent ou se rĂ©orientent vers les chatbots. La grande mode Ă©tant sur smartphone. 

Je m’explique : N’avez-vous jamais remarquĂ© l’affluence de banques ou de compagnie d’assurance arborant un magnifique logo dĂ©rivĂ© de l’image d’un message. Hello Bank par BNP, Fortuneo, Alan etc… Toutes ses compagnies ont dĂ©laissĂ© les Ă©changes Client / Commercial pour des Ă©changes Client / Chatbot / Superviseur. Dans un premier temps, l’utilisateur Ă©change avec l’IA, et si une question n’est pas comprise, le superviseur prend le relais. Pourquoi ? Pour un gain de temps Ă©norme, et paradoxalement, on se sent plus proche de l’interlocuteur Ă  travers l’application. En effet, lĂ  oĂč on imagine le banquier en adversaire, on tend Ă  placer le chatbot personnifiĂ© en alliĂ©.

Display Alan chatbot en exemple

Et dĂ©sormais, c’est un vrai argument marketing. Maintenant voyons ce qui pourrait ĂȘtre fait.

Quels sont les métiers concernés par les chatbots ?

« ConcernĂ©s » et pas « remplacĂ©s ». Inutile de voir les bots et mĂȘme les IA ou les robots comme des entitĂ©s venus faire perdre vos emplois. Il y aura toujours besoin d’un superviseur. Et pourquoi ne pas imaginer une collaboration ?

Imaginons vous ĂȘtes en charge du recrutement d’un poste dans une start-up. Pourquoi ne pas soumettre les candidats Ă  un entretien prĂ©liminaire avec un chatbot ? Vous ĂȘtes bloggeur mode et votre communautĂ© vous pose et repose les mĂȘmes questions via votre Facebook. Pourquoi ne pas crĂ©er un bot Messenger pour rĂ©pondre au question rĂ©currente, le tout avec votre personnalitĂ© dans les rĂ©ponses. Ces cas de figure sont d’ores et dĂ©jĂ  possible, et mĂȘme plutĂŽt facile d’accĂšs. Ils permettent, Ă  la maniĂšre de pas mal d’entreprises, de se dĂ©marquer et d’apporter une image moderne Ă  votre boĂźte. BientĂŽt cela sera obligatoire pratiquement. Autant faire partie des pionniers, non ? Il est dĂ©jĂ  possible de crĂ©er son propre bot Messenger assez rapidement, sans forcĂ©ment ĂȘtre un super bon dĂ©veloppeur.

Pour finir, on peut mĂȘme penser que les chatbots vont investir les loisirs. Des propositions Netflix par exemple ? De la modĂ©ration Twitch ? De la conversation pure et dure avec Discord et ses bots ?

Ces indications sont gĂ©nĂ©rales et chaque cas doit ĂȘtre traitĂ© individuellement, si le sujet vous intĂ©resse, vous pouvez nous contacter afin de rĂ©flĂ©chir Ă  ce qui vous correspondrait le mieux selon votre projet et vos besoins. Quant Ă  moi je vous dis Ă  la prochaine, en espĂ©rant vous recroiser sur ce site !